Du grand art à « Tautavel en Musique »

« Merveilleux», « magnifique», « splendide», tels étaient les qualificatifs exprimés par les spectateurs à la sortie des concerts du 14e festival de musique de chambre « Tautavel en musique» tenu dernièrement. La qualité des interprètes, la programmation des compositeurs et de leurs oeuvres, l’excellence de l’accueil et la convivialité font que cet événement demeure un grand moment musical.

Cinq concerts

Diego Tosi, le directeur artistique auréolé de deux nouveaux prestigieux prix (j)rix Enesco de la Sacem et prix de l’institut remis par les académiciens) recevait dès le vendredi soir. Pierre Lenert, alto soliste de l’Opéra de Paris avec qui il a interprété la symphonie concertante de Mozart, accompagné par le Collegium Instrumental dirigé par Daniel Tosi, suivie par La Muse et le Poète de Camille Saint-Saëns qu’il joua avec son frère Timothé Tosi (violoncelle). La seconde partie fut plus joyeuse dans les transcriptions des chœurs de la « Traviata » avec la participation de l’ensemble polyphonique de Perpignan.

La météo exécrable du samedi après-midi n’a pas découragé le Brass Rand (dirigé par Bernard Langlois) qui réchauffa la salie avec les tonalité chaleureuses des cuivres sur des mélodies entraînantes de Nino Rota ou Quincy Jones.

En soirée, ce fut un concert d’anthologie avec le Trio Vuillaume de Pierre Lenert (alto) entouré de Cyrille Lacrouts (violoncelle) et. Eric Lacrouts (violon) qui donnèrent de magnifiques trios de Beethoven.

 

Le «Trio Vuiflaume» a régalé l’assistance par ses interprétations de Beethoven.

Le «Trio Vuillaume» a régalé l’assistance par ses interprétations de Beethoven.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fin en apothéose

Festivaliers et adhérents de l’association des Amis de Tautavel en Musique terminaient la soirée avec les musiciens autour d’un buffet. Dimanche matin, le concert privé en l’église permit de partager un moment de recueillement musical autour de Brahms et Martinu. A noter que la maîtrise d’enfants du conservatoire a été accompagnée par un orchestre composé en partie de quatre fratries: Diego et Timothé Tosi, Cyrille et Eric Lacrouts, Pierre et Jean-Michel Lenert, Maeva et Alexia Turias.

Yves Castres


 

Quatre fratries, Diego et Timothé Tosi, Pierre et

Quatre fratries, Diego et Timothé Tosi, Pierre et
Jean-Michel Lenert, Eric et Cyrifle Lacrouts, Maéva et Alexia Turias réunies pour un même concert